Blog

ISC présente… « PIXELLISONS SANVIC » !

Chaque année, des projets de territoire participatifs sont proposés par la Ville du Havre, dans le cadre de sa politique publique Le Havre Ensemble, par l’intermédiaire du réseau des Fabriques.

En 2020, le projet « Pixellisons Sanvic », lancé par la Fabrique éponyme et en lien avec notre association Citémômes qui en assure le pilotage et la direction artistique, propose aux habitants de créer une œuvre collective honorant la mémoire de leur quartier.

RETRANSCRIRE LES MULTIPLES PERCEPTIONS DU QUARTIER DE SANVIC

Le projet est une déclinaison du concept Impression soleil couleurs, suscité par le regard aiguisé et la capacité des peintres impressionnistes à capter la lumière éphémère de l’instant présent pour évoquer des ambiances particulières.

« Pixellisons Sanvic », à l’instar d’Impression soleil couleurs, consiste à récolter auprès des habitants du quartier des photos prises par appareil ou téléphone, mais aussi des mots, citations et autres textes représentatifs d’une émotion, de la perception de leur lieu de vie.

L’objectif : constituer un recueil de témoignages sous la forme d’œuvres d’art collectives. Chaque moment capté sur le vif, chaque parole offerte par un riverain, seront mis en valeur par un jeu de couleurs, à l’occasion d’expositions où seront assemblées toutes ces expressions personnelles. Ce véritable « patchwork » permettra de raconter l’histoire du quartier, d’exprimer sa perception actuelle et de donner à réfléchir sur son devenir.

UN SAPIN EN PIXELS POUR NOËL

À l’approche des Fêtes de fin d’année, la toute première œuvre « pixellisée » créée suite au recueil des participations prendra la forme d’un arbre de Noël. Il sera naturellement installé au sein de la Fabrique de Sanvic, à l’occasion de l’événement « les Fabriques de Noël ». Dans ce contexte, les participants sont invités à contribuer au projet suivant les thématiques de couleur suivantes : le rouge et le vert.

UNE DÉMARCHE COLLABORATIVE POUR CRÉER DU LIEN SOCIAL

Outre la valorisation patrimoniale du quartier, ce projet est une opportunité de fédérer et de mobiliser la participation active des habitants et des acteurs de la vie locale autour de la construction d’une œuvre symbolique. Dans le cadre de son projet d’innovation sociale Le Havre Ensemble, la Ville du Havre a en effet à cœur d’impulser ce type d’initiative favorisant le partage, la création de liens sociaux incluant toutes les générations y compris les plus jeunes, et plus largement, d’accompagner le mieux vivre ensemble en laissant l’opportunité à chacun d’occuper sa place, de s’exprimer et de s’épanouir. Ce projet prend en compte les évolutions sociétales actuelles : l’émergence croissante des séniors, le tout numérique, la responsabilité écologique.

Le quartier de Sanvic n’en est pas à son premier projet artistique collaboratif. En 2017 déjà, l’opération « Je tricote, tu tricotes… », piloté par notre association et son projet Tricote un sourire et inscrit dans les 500 ans du Havre, avait déjà permis de fédérer les habitants autour de la conception de carrés de tricot pour la réalisation d’œuvres urbaines éphémères.

Face au succès et à l’engouement suscités pour le tricot au sein des Fabriques, le projet de territoire 2018 « Nous tricotons Le Havre » s’était inscrit dans cette continuité à l’échelle élargie de la ville du Havre.

ENVIE DE CONTRIBUER À UNE ŒUVRE D’ART INNOVANTE, HAUTE EN COULEURS ?

Vous habitez Sanvic et souhaitez partager la vision de votre quartier ?

Pour participer :

  • Prenez, ou scannez, une photo racontant un moment de votre vie en lien avec Sanvic
  • Cette photo doit présenter la dominante de couleur de votre choix
  • Accompagnez là d’une impression, d’un mot, d’une citation, d’une phrase….
  • Rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre témoignage : pixellisonssanvic.lehavre.fr.

Suite à la réception du visuel sur la plateforme, un mail de confirmation vous sera envoyé par mail. Un numéro unique vous sera ensuite envoyé afin que vous puissiez découvrir, lors de l’exposition finale, la place de votre photo au sein de l’œuvre collective.

Blog, Le projet

À la découverte du Pixel Art…

# ENGLISH VERSION HERE #

Récemment, nous vous avons raconté la genèse de ce projet mêlant photographie, pixel art et art participatif dans une série de posts intitulée « Du tricot à la photo » et disponible ici : https://impressionsoleilcouleurs.com/…/du-tricot-a-la-photo/. Nous vous emmenons maintenant à la découverte du « Pixel Art », essence-même et fil conducteur d’Impression Soleil Couleurs.

◾Mais qu’est ce que le « Pixel Art » ? 
Ce dernier désigne une composition numérique qui utilise une définition d’écran basse et un nombre de couleurs autrefois limité. De fait, le matériau de base du pixel art est la représentation plastique du pixel (contraction anglophone de « picture element » ou « élément d’image »). C’est-à-dire une surface plus ou moins carrée et colorée, comme composante élémentaire de toute création de pixel art.
Le Pixel Art est un mouvement qui trouve ses sources tant dans l’histoire de l’art que dans l’apparition des jeux vidéo, le déploiement d’internet et des nouvelles technologies. Il touche l’ensemble des pratiques artistiques mais aussi beaucoup de générations.
Ainsi, afin de resserrer ces liens-intergénérationnels à l’instar du projet « Ensemble nous sommes Monet » de Tricote un sourireCitémômes a pour but de réaliser une oeuvre participative géante à travers son tout nouveau projet Impression soleil couleurs…
Cette fois-ci, il ne s’agit néanmoins pas de petits carrés de tricot… Mais de photos !

◾Pour illustrer nos propos, découvrons maintenant des oeuvres s’inscrivant dans ce mouvement artistique ou s’en approchant de très près… Tel que l’impressionnisme par exemple ! 🖼
Nous pouvons en effet lier le procédé de pixellisation à l’impressionnisme dans sa vision de la touche : la trace de l’outil. Selon la quantité de matière de peinture déposée sur le support, la touche est légère ou possède des empâtements. La manière impressionniste consiste à poser la peinture par touches visibles, mettant en avant l’aspect vibrant d’une ambiance générale plus qu’une représentation hyperréaliste de la réalité observée.
Cette juxtaposition des touches peut ainsi s’apparenter à des juxtapositions de fragments, d’objets ou de carrés.
Et comment pourrions-nous ne pas évoquer Claude Monet ? En effet, depuis 2016 notre chère équipe de volontaires et bénévoles a oeuvré à la réalisation de 7 oeuvres participatives géantes en récoltant des carrés de tricot, dans le cadre du projet “Ensemble nous sommes Monet” de Tricote un sourire, toutes représentant des oeuvres de Claude Monet.

◾Observons maintenant une oeuvre unique et pour le moins… Déconcertante !
Lincoln de Salvador Dali, datant de 1975, propose une double lecture : d’une part, les carrés peints représentent Gala, femme de l’artiste, face à une fenêtre s’ouvrant sur un espace lumineux. Un indice est laissé en bas de la toile, deux carrés : Gala en miniature, ainsi que le portrait d’Abraham Lincoln. 
À gauche de l’image, voici une vue du tableau depuis le musée Figeras, en Espagne, où il est exposé. Le recul entre l’œuvre, qui est exposée à plusieurs mètres de hauteur, et le spectateur permet une autre lecture de l’œuvre qui vous révèle le portrait d’Abraham Lincoln. 
Et vos photos dans tout ça ? Les oeuvres participatives géantes du projet Impression soleil couleurs aura elle aussi plusieurs perspectives et lectures : de très près vous pourrez reconnaître vos photos et vous amuser à observer celles des autres chasseurs de couleurs. 🔍 Avec un certain recul, des tableaux impressionnistes célèbres apparaîtront comme par magie !✨

◾Allons maintenant voir du côté de l’artiste peintre allemand Gerhard Richter… L’oeuvre ci-dessous, signée par ce dernier, est composée de 4900 carrés aux couleurs vives disposés de façon aléatoire par un concept qu’il a inventé et intitulé : le «hasard contrôlé». Les carrés ont été peints sur 100 panneaux d’aluminium. Les panneaux peuvent être considérés tout à fait comme une seule œuvre d’art qui mesure 69 mètres carrés ou le travail peut être exposé comme 49 pièces séparées. Et chez Citémômes ? 
Tout comme chez Richter, il s’agira pour nous de créer d’une oeuvre géante à partir d’une large palette de couleurs et de très nombreux petits carrés pour ne former qu’une seule oeuvre d’art… Mais sans aucun hasard ! ✨

◾ L’art urbain ou street art est, à la fois, un mouvement artistique et un mode d’expression artistique, qui s’affirme ou se revendique ainsi à partir de la fin du XXe siècle. Il regroupe toutes les formes d’art réalisées dans l’espace public, et englobe diverses techniques telles que le graffiti sur mur, le pochoir, la mosaïque, l’affichage et le collage, et même des installations comme par exemple le tricot urbain ou yarn bombing très apprécié chez Citémômes ! L’artiste Invader propage dans la ville ses mosaïques en céramique, rappelant le célèbre jeu Space Invader et sa démarche se résume à trois points : la rencontre entre la mosaïque et le pixel, la transposition d’un jeu vidéo dans la réalité ainsi qu’un processus d’invasion à l’échelle planétaire ! La rue comme une toile éphémère ? L’art de rue, aussi éphémère soit-il, touche beaucoup de personnes par son aspect visible et accessible à tous. Tel est, finalement, le but recherché !

◾◾◾