Blog, Petite bibliothèque

Petite Bibliothèque #45

Bien qu’assez ancien à présent, cet ouvrage n’est pas à sous-estimer !

La nomenclature des couleurs de Werner occupe une place vénérée parmi les livres sur la couleur : en effet, les scientifiques et les explorateurs s’y sont référés pour décrire les diverses découvertes qu’ils ont pu faire au cours des XIXème et XXème siècles.

Darwin lui-même a utilisé la nomenclature de Werner comme livre de référence lors de ses explorations. Rien que ça !

Dès ses premières pages, l’ouvrage propose une multitude d’échantillons de couleurs, minutieusement reproduits à partir des originaux de Werner.

Vous avez déjà peiné à nommer une teinte spécifique ? Cet ouvrage est fait pour vous !

Il est également un fantastique aperçu de la théorie des couleurs à travers les âges et les époques.

Et bien qu’il s’agisse d’un artefact d’une époque révolue, les descriptions de couleurs sont toujours aussi agréables à lire.

Un petit bijou !

Blog, Petite bibliothèque

PETITE BIBLIOTHÈQUE #44

Dans son ouvrage Les Couleurs de nos souvenirs, Michel Pastoureau s’était intéressé à l’histoire des rapports entre couleurs et société sur plus d’un demi-siècle (1950-2010).

Poursuivant ses enquêtes, il les fait porter sur une période plus courte et propose aujourd’hui un regard et une réflexion sur les pratiques de la couleur de notre temps. Fait de notes prises sur le vif, d’expériences personnelles, de propos débridés, de digressions savantes ou de récits pleins d’humour, ce Journal chromatique des cinq dernières années nous conduit sur les terrains les plus divers : le vocabulaire et les faits de langue, la vie quotidienne et le spectacle de la rue, le vêtement et les phénomènes de mode, l’art et la littérature, le cinéma, les musées, la publicité, le monde politique, les jardins publics, les chambres d’hôtel et les terrains de sport.

Tour à tour descriptif et narratif, ludique et poétique, ce Journal souligne combien la couleur, omniprésente dans nos sociétés contemporaines où sa fonction première est de signaler, de classer et de hiérarchiser, reste heureusement une source de plaisir et un lieu pour rêver.

Éditions du Seuil